Dans cette section :

Projets d’amélioration FORCES 2021

Conseil cri de la santé et des services sociaux de la baie James

Améliorer l’efficience et l’efficacité du processus de greffe rénale à Eeyou Istchee

  • MmeChristina Biron – Directrice régionale de proximité, CCSSSBJ
  • MmeJannelle Dupuis – Coordinatrice, Services spécialisés, CCSSSBJ
  • MmeHelen Belanger – Directrice, Wiichihiituwin, CCSSSBJ
  • MmeNora Bobbish – Directrice adjointe, Unités de gestion financière, Ressources financières, CCSSSBJ
  • MmeCatherine Bessette – Conseillère régionale en amélioration, Stratégie et développement organisationnel, CCSSSBJ

Ce projet vise le développement d’un processus de gestion des cas qui réduira le nombre de déplacements et de séjours des patients d’Eeyou Istchee (EI) dans la phase précédant la greffe rénale, et qui permettra la prestation de services culturellement appropriés et mieux adaptés. L’équipe du programme FORCES espère réduire les déplacements et la durée de la phase précédant la greffe tout en améliorant la qualité des soins et des services.

Le mécanisme actuel sera remplacé par un processus de gestion des cas favorisant le recours à la télésanté et aux rendez-vous sur le territoire. Si les services souhaités ne sont pas offerts sur le territoire, ou ne sont pas accessibles dans un délai raisonnable, le gestionnaire de cas tentera de regrouper plusieurs rendez-vous durant le séjour.

Ultimement, les données et résultats de ce projet guideront la prise de décisions relatives aux politiques de déplacement des patients, ainsi que la réorganisation des services spécialisés et des processus de services de Wiichihiituwin.

Gouvernement du Yukon

Modèle interprofessionnel de soins centrés sur le client au Yukon

  • Stephen Doyle – Directeur, Services de soutien, ministère de la Santé et des Affaires sociales, gouvernement du Yukon
  • MmeSheila Thompson – Directrice, Soins infirmiers communautaires, ministère de la Santé et des Affaires sociales, gouvernement du Yukon
  •  Todd Pryor – Gestionnaire, Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie, ministère de la Santé et des Affaires sociales, gouvernement du Yukon
  • Mme Cathy Mcneil – Directrice, Soins et établissements, ministère de la Santé et des Affaires sociales, gouvernement du Yukon

Ce projet a pour but d’améliorer l’accès des clients à une vaste gamme de services de santé et de services sociaux. L’atteinte de ce résultat passera par la création d’un modèle interprofessionnel de soins intégrés holistique, fondé sur les besoins et culturellement approprié dans un établissement pilote d’une communauté rurale du Yukon. Le projet sera ensuite déployé dans l’ensemble du système de santé et des services sociaux du Yukon pour que les gens puissent accéder aux services dans leur communauté.

Tout au long du projet, l’équipe du programme FORCES préparera un modèle d’affaires adaptable et une trousse pour la mise sur pied de cliniques de bien-être intégrées dans le territoire. Ce modèle reposera sur la recherche, la compétence culturelle, la participation des patients, des clients et des parties prenantes et la prise de décisions éthiques. Dans le cadre du projet, l’équipe testera et déploiera le modèle dans son établissement pilote.

Pour aider le gouvernement du Yukon à amorcer la transition du système de soins et de services sociaux vers des soins intégrés centrés sur la personne, le modèle favorisera la création de cliniques offrant des soins holistiques, axés sur le client et culturellement appropriés à tous les Yukonnais.

CISSS Montérégie-Centre

La trajectoire péri opératoire : la co-construction de son épisode de soins vers une meilleure expérience patient 

  • Mme Isabelle Paradis – Adjointe à la directrice, Direction des services hospitaliers volet urgence, bloc opératoire et première ligne, CISSS Montérégie Centre
  • Mme Véronique Guimont – Directrice, Direction des services hospitaliers volet urgence, bloc opératoire et première ligne, CISSS Montérégie Centre
  • Mme Nathalie Moreau – Directrice du programme de cancérologie, Cancérologie, CISSS Montérégie Centre
  • Mme Lyne Noel – Directrice, Services multidisciplinaires, CISSS Montérégie Centre

L’objectif du projet est de diminuer l’anxiété liée au processus chirurgical par la co construction de l’épisode de soins en chirurgie thoracique. Pour ce faire, nous voulons créer un partenariat tout en maintenant une responsabilité partagée et engagée avec la personne et ses proches ainsi que l’équipe traitante. Le projet vise l’intégration de l’usager partenaire dans le développement d’outils de soutien à la communication et à la collaboration dans les choix cliniques le concernant, et ce avec une vision holistique tout au long de la trajectoire péri opératoire en cancérologie pulmonaire. Cette approche s’inscrit dans les orientations stratégiques de notre organisation et nous voulons démontrer, à partir d’outils de mesures validés, les impacts positifs sur la gestion de l’anxiété et la satisfaction de l’usager lors de son épisode de soins.

CHU de Québec - Université Laval

Deux têtes valent mieux qu'une - Fortifier le leadership médico-administratif au service des patients

  • Mme Mélanie Dubé – Directrice, DOSAS (Direction ophtalmologie et services ambulatoires spécialisés), CHU de Québec-UL
  • Mme Julie Asselin – Directrice adjointe, Direction des soins critiques, CHU de Québec-UL
  • Mme Karine Martin - Adjointe à la directrice / Projets transversaux, Direction générale adjointe, CHU de Québec-UL
  • Louis-Jacques Lalonde – Directeur, Direction des ressources informationnelles, CHU de Québec-UL
  • Julien Clément – Directeur adjoint des services professionnels, Chirurgie, CHU de Québec-UL

La cogestion médico-administrative est un « modèle de gestion où un médecin et un gestionnaire clinico-adminitratif partagent des responsabilités de gestion dans un programme-clientèle ou dans une unité de service. » - – (Ann Langley, Ph. D - Octobre 2011). L’écart entre les comportements de cogestion attendus par les gestionnaires, la difficulté de s’orienter vers des objectifs communs en matière de gestion des activités, le manque de compétence en gestion, etc. sont quelques problèmes rencontrés qui ralentissent les « tentatives pour dépasser les conceptions héroïques et romantiques du leadership basées sur un individu unique ». Au sein du CHU de Québec — Université Laval, les médecins se sentent peu outillés par leur absence de formation et de compétences en gestion ainsi que leur manque de connaissance et de compréhension du fonctionnement administratif et de la hiérarchie organisationnelle. Même constat du côté des gestionnaires administratifs, qui connaissent peu la hiérarchie médicale et ne possèdent pas d’outils et de structure de fonctionnement ainsi que de mécanisme suivi en matière de cogestion Le projet FORCES servira à fortifier la cogestion médico-administrative au CHU de Québec - Université Laval. Équipe de cogestion cible : gestionnaires médicaux et administratifs du secteur de la gastro-entérologie.

Réseau de Santé Vitalité

Développement et mise en place d’un processus d’évaluation de l’intervention d’infirmières et infirmiers praticiens en soins de santé primaires

  • Mme Nicole D LaBrie – Gestionnaire régional maladies chroniques, Soins Santé Primaires, Réseau de santé Vitalité
  • Mme Véronique Landry – Professeure, Sciences infirmières, Réseau de santé Vitalité
  • Virgil Guitard – Gestionnaire régional, Pratique Professionnel, Réseau de santé Vitalité
  • Mme Shelley Robichaud – Directrice, Soins santé primaires, Réseau de santé Vitalité
  • Mme Nicole Brideau – Infirmière praticienne, Soins santé primaires, Réseau de santé Vitalité

Ce projet vise à évaluer la qualité des soins offerts par les infirmières praticiennes en soins de santé primaires grâce à la mise en œuvre d’un processus d’évaluation de la qualité de l’intervention de celles-ci.  

Le projet s’inscrit dans une approche collaborative et ses membres (gestionnaires, infirmières praticiennes, professeurs ainsi que la pratique professionnelle) travaillent ensemble afin de mettre en place un processus et des outils d’amélioration de la qualité des interventions infirmières chez les IP-SSP. Le développement d’outils d’évaluation aidera les gestionnaires à soutenir les IP-SSP dans leur travail et ainsi promouvoir des pratiques exemplaires, tout en assurant un soin sécuritaire et compétent, et en offrant, le cas échéant, de l’aide et des ressources nécessaires pour combler et ou redresser les écarts. 

Enfin, l’équipe FORCES souhaite, par la mise en place de ce projet, améliorer les soins aux patients et aux familles et favoriser une meilleure réflexivité chez les infirmières praticiennes afin de favoriser le développement professionnel de celles-ci.

Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Est

Mettre en place une offre de services et un pôle d’expertise en intervention de crise sur l’ensemble du territoire de la Montérégie-Est, en adéquation avec les besoins populationnels et en collaboration avec les partenaires du milieu.

  • Robert James Borris – Directeur adjoint, Direction des programmes santé mentale et dépendance, CISSS Montérégie Centre
  • Mme Annie Mongrain – Chef d’administration des services de crise à la Direction des programmes santé mentale du CISSS de la Montérégie-Est, Direction des programmes santé mentale et dépendance, CISSS Montérégie Centre
  • Mme Andréanne Audet – Gestionnaire de projets, Direction des programmes en santé mentale et dépendance, CISSS Montérégie Centre
  • Mme Christine Lobe – Conseillère en partenariat de soins et expérience client, Direction de la qualité, de l'évaluation, de la performance et de l'éthique, CISSS Montérégie Centre

La conception d’une offre de services en intervention de crise dans le milieu, adaptée aux besoins populationnels émergents, au contexte sociosanitaire et culturel est une priorité organisationnelle du CISSS de la Montérégie-Est.  

Basées sur les bonnes pratiques et influencées par l’expérience des acteurs concernés, des améliorations à notre offre de services sont attendues en fonction des quatre piliers suivants :

  1. Une offre de services et des modalités d’interventions en adéquation avec les besoins des usagers et les nouvelles réalités du milieu  
  2. Une expérience client positive à l’usager et son entourage  
  3. Une expérience employée positive
  4. Un pôle d’expertise pérenne basé sur les meilleures pratiques

Chaque volet sera accompagné en trame de fond transversale de modalités de mesure de la performance et de la satisfaction des principaux acteurs concernés (usagers, employés ou partenaires communautaires).

CISSS de Chaudière-Appalaches

Démocratiser l’apprentissage et l’innovation : un pilier pour l’excellence des soins et services

  • Patrick Simard – Président-directeur général (par intérim), Direction générale, CISSS de Chaudière-Appalaches
  • Mme Stéphanie Simoneau – Directrice (par intérim), Direction du programme de soutien à l'autonomie des personnes âgées (SAPA), CISSS de Chaudière-Appalaches
  • Mme Karine Dumont – Conseillère-cadre au développement de la mission universitaire, Direction de la recherche et de l'enseignement universitaire (DREU), CISSS de Chaudière-Appalaches
  • Mme Mélanie Dostaler – Adjointe au directeur, Direction des services techniques (DST), CISSS de Chaudière-Appalaches

Notre projet d’amélioration a comme fondement de concrétiser une culture d’organisation apprenante en démocratisant l’accès aux meilleures connaissances pour accélérer leur application dans les pratiques cliniques, administratives et de gestion, tout en favorisant l’innovation dans nos solutions technologiques et/ou immobilières. Au cours des dernières années, le CISSS de Chaudière-Appalaches (CISSSCA) a implanté des salles de pilotage, qui sont des outils en appui au système de mesure et de gestion de performance organisationnelle. Elles sont liées aux processus dont l’organisation s’est dotée afin d’encadrer de façon plus optimale son portefeuille de projets organisationnels. Notre principal objectif est d’améliorer ces processus pour établir un meilleur équilibre entre les quatre piliers de la performance du Vrai Nord du CISSSCA, en rehaussant l’attention portée à la dimension « Apprentissages- innovation ». L’amélioration du pilotage de cette dimension agira comme un fil conducteur pour renforcer le partage et la mobilisation des meilleures connaissances disponibles et valoriser la co-construction d’innovations par l’ensemble des participants aux soins et services.  Le projet vise notamment à se donner les moyens, en salle de pilotage SAPA, de mieux définir et mesurer l’apprentissage et l’innovation, de façon intégrée, coordonnée et soutenue, pour l’améliorer en continu et créer une réelle valeur.

CHU de Québec - Université Laval et CIUSSS de la Capitale-Nationale

Continuum de soins et de services intégrés en mode ambulatoire - clientèles pédiatriques complexes.

  • Mme Caroline Drolet – Directrice mère-enfant, Centre Hospitalier Universitaire de Québec
  • Mme Marie-Josée Laprise – Coordonnatrice services de pédiatrie, Centre Hospitalier Universitaire de Québec
  • Mme Marie-Christine Laroche – Adjointe au directeur DSM, Centre Hospitalier Universitaire de Québec
  • Mme Mireille Ouellet – Directrice adjointe DITSADP volet jeunesse, CIUSSS de la Capitale Nationale

Ce projet novateur vise à développer un modèle de soins ambulatoires intégrés pour la clientèle pédiatrique ayant un profil clinique de soins complexes nécessitant des soins et des services de santé pluridisciplinaires. Ce modèle de soins ambulatoires intégrés vise à briser les silos inter-établissements, favoriser la concertation clinique et l’intégration de services ainsi que la diminution des épisodes d’hospitalisation. En respect des assises structurantes du modèle de gestion proposé par le MSSS, nous favoriserons l’intégration et la coordination des soins et services en éliminant les bris de continuité entre les points de transition. Nous voulons faire graviter l’arrimage des services intégrés autour de l'enfant, en ayant au cœur de nos décisions, l’évolution des besoins des familles, le maintien de la dynamique et de l’équilibre familial, en rapprochant le soin des enfants tout près de leur domicile. Ainsi, l’expérience d’une hospitalisation sera transformée en mode ambulatoire, de par la diligence, l’humanisme et la collaboration qui sont les valeurs qui guideront nos décisions tout au long de notre processus.

CISSS Montérégie-Ouest

Faire en sorte qu’aucune personne présentant une problématique complexe de santé mentale ne soit laissée seule dans sa souffrance.

  • Patrick Dubois – Directeur adjoint de la qualité, évaluation, performance et de l’éthique, CISSS Montérégie-Ouest
  • Martin Tétreault – Directeur Adjoint, Direction des Programmes Santé Mentale et Dépendance, CISSS Montérégie-Ouest
  • Mme Lyne Daoust – Directrice des programmes de soins critiques et spécialisés, CISSS Montérégie-Ouest
  • Martin Turcotte – Chef de service en dépendance, CISSS Montérégie-Ouest

L’équipe FORCES vise à développer une approche favorisant le rétablissement de la personne dans son milieu naturel et avec l’implication accrue de son entourage. Ainsi, la personne et l’ensemble des ressources feront partie d’un seul réseau intégré, où chacun interagit afin de composer une trajectoire cohérente du point de vue de l’expérience de la personne utilisatrice de services. La mise en place d’un plan d’intervention adapté aux besoins complexes de la clientèle permettra d’assurer une fluidité et une continuité de soins dans la communauté en cohérence avec le projet de vie de la personne vivant les problématiques.

Nous souhaitons, par la mise en place de ce projet, améliorer l’offre de service dans la communauté afin d’offrir des services efficaces et efficients pour ces personnes souvent prises dans le syndrome des « portes tournantes ». Il serait intéressant d’explorer un nouveau modèle d’équipe interdisciplinaire qui dans un contexte (24/7) pourra accompagner l’usager dans sa planification de congé de l’hôpital vers une ressource adaptée ou à domicile. L’objectif est d’accélérer le retour de l’usager dans son milieu après les longs séjours répétitifs en milieu hospitalier.