Soutenir l’adoption et l’utilisation des soins virtuels

Même si l’utilisation des soins virtuels est en hausse depuis le début de la pandémie de COVID-19, certains défis demeurent. Ce projet vise à soutenir les cliniciens et les autres travailleurs de la santé en mettant à leur disposition des ressources, des pratiques exemplaires et des trousses d’outils.

Offrir aux cliniciens des outils et de la formation en soins virtuels

es soins virtuels ont le potentiel d’améliorer les services de santé partout au Canada, souvent en complément des soins en personne. La pandémie a prouvé la viabilité de ce modèle, que patients et prestataires veulent voir maintenu après la fin de la pandémie. D’après le Sondage national des médecins du Canada 2021, la plupart des médecins estiment que les soins virtuels sont plus accessibles et favorisent l’efficacité et la qualité des soins pour les patients.

Mais pour optimiser leur utilisation, les cliniciens ont besoin des bons outils et d’une formation adéquate. Excellence en santé Canada (ESC) et Inforoute Santé du Canada (Inforoute) se sont unis pour améliorer la gestion du changement en soins virtuels. Cette collaboration s’inscrit dans les initiatives d’Inforoute visant à développer et à diffuser des solutions de soins virtuels aux quatre coins du pays et dans les activités d’ESC visant à rapprocher les soins du milieu de vie, en assurant la sécurité des transitions. Le programme de gestion du changement comprend le projet de gestion du changement pour les cliniciens et le programme d’apprentissage en santé numérique. Il contribuera à ce que les prestataires de soins et les autres membres de l’équipe soignante, comme les patients et leurs partenaires de soins essentiels, soient bien outillés pour faire la transition, afin qu’un plus grand nombre de personnes puissent obtenir des soins virtuels équitables, sécuritaires et de haute qualité.

Projet de gestion du changement pour les cliniciens

ESC et Inforoute ont lancé ensemble un projet de gestion du changement pour les cliniciens. Ce projet visera d’abord à améliorer l’expérience des soins virtuels de première ligne et les résultats pour les patients en milieu communautaire, puis s’étendra à d’autres milieux ou domaines cliniques. Il comprend la constitution d’une trousse d’outils et de ressources, évaluée et perfectionnée dans le cadre du projet collaboratif de conception Soins virtuels ensemble.

Projet collaboratif de conception Soins virtuels ensemble

Soins virtuels ensemble est un nouveau projet collaboratif de conception mis sur pied par ESC en partenariat avec Inforoute. Il permet aux cabinets ou organismes communautaires de soins primaires de partout au Canada de préparer, d’adopter et d’évaluer des outils et des pratiques de soins virtuels.

Les équipes participantes évaluent et affinent le soutien dont ont besoin les prestataires de soins communautaires de première ligne afin de fournir des services de soins virtuels sécuritaires et équitables. Elles orientent également la préparation et le contenu de la trousse d’outils, qui sera adaptée en fonction de leur rétroaction.

Lancé en octobre 2021, le projet collaboratif se poursuivra jusqu’à la fin mars 2022. À son terme, Inforoute et ESC établiront la stratégie à utiliser pour étendre l’utilisation de la trousse d’outils et pour assurer son déploiement à long terme avec Inforoute.

Équipes participantes

Le projet collaboratif de conception Soins virtuels ensemble réunit 24 équipes œuvrant dans huit provinces et un territoire, en milieu urbain, rural ou éloigné. Les équipes servent des groupes diversifiés, dont des populations vulnérables, des personnes âgées, des communautés autochtones et de nouveaux arrivants au Canada.

Les médecins, infirmières, travailleurs sociaux, psychologues, physiothérapeutes et autres prestataires de soins et services participants ont de l’expérience dans différents domaines : soins de santé primaires, prévention et gestion des maladies chroniques, promotion de la santé, santé mentale et toxicomanie, réadaptation, soins oncologiques, équité en santé (p. ex. groupes en régions vulnérables), soins spécialisés et soins d’urgence.

Voici la liste des équipes :

Alberta

  • Crowfoot Village Family Practice – Calgary 

Colombie-Britannique

  • Carrier Sekani Family Services – Prince George
  • Établissement de santé communautaire intégré Dr. Peter Centre – Vancouver 
  • Réseau de soins primaires de Richmond – Richmond

Manitoba

  • Bureau de la recherche et de l’amélioration de la qualité, Département de médecine familiale, Université du Manitoba – Winnipeg

Nouveau-Brunswick

  • Réseau de santé Horizon

Terre-Neuve-et-Labrador

  • Eastern Health
  • Central Health
  • Labrador-Grenfell Health 
  • Division de la santé mentale et de la toxicomanie, ministère de la Santé et des Services communautaires de Terre-Neuve-et-Labrador 
  • Centre provincial de réadaptation, Eastern Health
  • Western Health

Territoires du Nord-Ouest

  • Ministère de la Santé et des Services sociaux, gouvernement des Territoires du Nord-Ouest – Fort Good Hope

Nouvelle-Écosse

  • Centre de soins de santé IWK – Halifax  
  • Santé Nouvelle-Écosse, Soins de santé primaires et Gestion des maladies chroniques – Halifax

Ontario

  • Access Alliance MidWest – Toronto  
  • Centres de santé communautaire NorWest – Thunder Bay 
  • Alliance pour des communautés en santé – Toronto  
  • Département de médecine familiale et communautaire, Hôpital Mount Sinai – Toronto 
  • North York Toronto Health Partners/VHA Home Healthcare – Toronto  
  • Centre de santé familiale Petawawa Centennial – Comté de Renfrew  
  • Équipe Santé Ontario du Sud de la baie Georgienne – baie Georgienne

Île-du-Prince-Édouard

  • Programme de réadaptation cardiaque de Santé Î.-P.-É.

National

  • Société canadienne du cancer

La parole aux équipes

Découvrez pourquoi les équipes participent au projet et ce qu’elles espèrent accomplir :

La participation au projet collaboratif de conception est un excellent moyen d’apprendre des autres et d’arriver à des idées insoupçonnées.  L’Alliance pour des communautés en santé représente plus de 100 organismes communautaires de soins primaires complets. Avec les bonnes ressources à partager, il sera possible d’améliorer le recours à la technologie, l’utilisation judicieuse des services et, ultimement, les résultats en santé.

  • Alliance pour des communautés en santé

Les projets d’apprentissage collaboratifs ont propulsé les travaux du Dr. Peter Centre. Ils proposent des laboratoires d’idées sur la conception des services, et des solutions ingénieuses aux défis du jour. Notre participation au projet collaboratif Soins virtuels ensemble rehaussera la qualité et la disponibilité des services virtuels au centre dans le contexte de la COVID-19.

  • Peter AIDS Foundation (Dr. Peter Centre)

Comme bien des prestataires de soins de santé au Canada, ceux du programme de réadaptation pour adultes, de gériatrie et de soins palliatifs d’Eastern Health ont dû faire un virage rapide au numérique en mars 2020.   La participation au projet collaboratif nous donnera l’occasion de réfléchir à notre expérience en soins virtuels des 20 derniers mois. Qu’est-ce qui s’est bien passé?  Qu’est-ce qui nous a donné du fil à retordre? Comment pouvons-nous maintenant optimiser la prestation de soins virtuels? Nous sommes impatients de travailler tout au long du projet avec des experts du domaine et d’apprendre des réussites et des difficultés vécues par d’autres équipes au Canada.

  • Eastern Health : programme de réadaptation pour adultes, de gériatrie et de soins palliatif

Trousse d’outils en gestion du changement pour les cliniciens

À l’aide d’entrevues, de groupes de discussion, d’une revue des médias sociaux ainsi que d’un sondage auprès de plus de 200 cliniciens et membres du personnel administratif, Inforoute et ESC ont déterminé que la trousse d’outils en gestion du changement pour les cliniciens devait cibler trois volets :

  1. Utilisation appropriée des soins virtuels
    Les cliniciens et le personnel administratif ont besoin de méthodes pour déterminer quand avoir recours aux soins virtuels en fonction de leurs capacités, des besoins et capacités des patients et du type de soins qu’il leur faut.
  2. Sécurité et qualité des interactions lors de soins virtuels
    Les cliniciens et le personnel administratif ont besoin de soutien pour améliorer la qualité et la sécurité de la prestation des soins virtuels, notamment en renforçant leurs compétences en communication (p. ex. attitude envers les patients, établissement de relations virtuelles) et en évaluation (p. ex. reconnaître les indices diagnostiques dans un environnement virtuel).
  3. Utilisation et optimisation des services de soins virtuels
    Les cliniciens et le personnel administratif ont besoin d’un soutien continu pour régler les problèmes et les défis associés à l’adoption et à la prestation de services de soins virtuels, particulièrement pendant qu’ils s’adaptent aux nouveaux flux de travail (p. ex. intégration de la protection des renseignements personnels, de la sécurité et du consentement éclairé).

La version officielle de la trousse sera disponible une fois la rétroaction des équipes intégrée en mars 2022.

Programme d’apprentissage en santé numérique

Au projet de gestion du changement pour les cliniciens s’ajoute le programme d’apprentissage en santé numérique, qui vise à améliorer la littératie en santé numérique des patients, des familles et des proches aidants en leur fournissant des ressources et de l’information leur permettant de mieux connaître et de mieux comprendre les soins virtuels et d’y accéder plus facilement. Les professionnels de la santé pourront également se servir de ces ressources pour sensibiliser leurs patients aux soins virtuels et à leur utilisation.

Pour en savoir plus, visitez le site Web d’Inforoute Santé du Canada.